Autoédition

Le classement d’Amazon

Si tu es auteur ou autrice comme moi, alors tu connais ce sentiment d’agacement, celui qui te prend quand tu refresh pour une énième fois la page de ton livre sur Amazon, et que tu t’aperçois que tu as perdu quelques places dans le classement. Du coup, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce fameux classement, comment il fonctionne, et comment faire pour parvenir (et rester) sur la première place du podium.

Avant de commencer je te préviens de suite : dans cet article, je ne fais ni faire de maths (parce que j’ai ça en horreur) ni te donner une recette miracle pour mieux vendre ton bouquin. J’ai fait des recherches et, même si je pense qu’on se rapproche de la vérité vraie, je ne bosse pas chez Amazon et je ne peux donc pas affirmer que ce que je dis est 100% à prendre au pied de la lettre. Maintenant qu’on a mis les pendules à l’heure, on peut y aller !

Comment fonctionne le classement ?

Les ventes
Alors que je m’imaginais un truc de l’espace, avec un algorithme et des hypoténuses partout, il s’avère en fait que le classement d’Amazon se fait… à points ! En fonction du nombre de livres vendus au jour J et dans les jours précédents, A. calcule tes points et t’attribue donc une place dans le classement des meilleures ventes. Le calcul se relance toutes les heures pour la boutique Kindle (comprends le gros classement que tu rêves d’atteindre) et bouge un peu moins pour les classements par catégories.
Mettons que pour chaque livre vendu au jour J, tu aies 1 points. Si tu as vendu deux livres la veille, on prend un coef à 0.5, puis l’avant-veille à 0.25… Ce sont des exemples, mais comme ça on voit que c’est dégressif.

Kindle Unlimited
Si ton livre est dispo dans l’abonnement Kindle, alors chaque téléchargement comptera pour une vente. Attention, j’ai dit téléchargement, pas livre lu en entier. Ainsi, même si le lecteur télécharge mais ne lit jamais ton livre (donc il n’apparaîtra jamais dans tes stats) tu peux grimper dans le classement.
Et les commentaires ?
Je vais en décevoir plus d’un mais… les commentaires ne sont pas pris en compte dans le classement. Ce qui est un peu dommage je trouve, car un livre qui a des moins bonnes notes peut se retrouver plus mis en avant qu’un livre qui a 10 commentaires 5 étoiles. C’est peut-être là la limite d’Amazon ; tant que ça se vend, ça grimpe !

Atteindre un rang et y rester

Ce que je vais dire ici ne sera que mon propre avis, basé sur mon expérience et sur les recherches que j’ai faites. La réalité est peut-être toute autre ! À prendre avec des pincettes, donc.
Pour mon roman, Let It Snow, je n’ai pas fait un super démarrage. J’ai toutefois fait quelques ventes, je suis montée dans le classement “Supernaturel” jusqu’à atteindre la 20e place, puis j’ai dégringolé vers les bas fonds de la boutique Kindle. Mes ventes étaient trop espacées, et pas assez grosses en volume. C’était mon premier roman, le crash test en quelque sorte, donc bon…
Pour Six Pieds Sous Terre, en revanche, j’arrive à me maintenir ! J’oscille entre la 5e place et la 30e place du classement “post-apo”, et cela, en vendant entre 1 & 4 ebook par jour (Kindle Unlimited est pris en compte ici, même si je ne peux pas savoir exactement combien d’exemplaires ont été téléchargés). Ce n’est pas un top 3 et je bouge encore pas mal, notamment parce que je n’ai pas un volume de ventes extraordinaire mais aussi parce qu’il y a beaucoup d’autres auteurs qui entrent dans ce classement. C’est mathématique, si l’un d’entre eux montent, je descend.
La recette idéale pour atteindre un classement et d’y rester est donc : – de bien choisir sa catégorie, de préférence une où la concurrence n’est pas trop rude. Si vous débutez, n’essayez pas de percer dans des catégories trop générales et préférez des genres “de niches”. Vous pouvez demander à Amazon de vous en rajouter, d’ailleurs ! Il suffit de leur envoyer un mail ! – d’avoir des ventes tous les jours. Même si ce n’est qu’un seul livre vendu, c’est toujours ça de pris. – de miser sur l’abonnement Kindle.

Préventes et promotion

Les préventes, un bon moyen de rentrer dans un classement ?
Contrairement à plusieurs plateformes où les préventes sont comptabilisées le jour de la sortie, Amazon fait au compte-goutte. Ainsi, il n’est pas rare qu’on trouve des livres pas encore sortis dans les classements. L’avantage est double, tant pour le lecteur que pour l’auteur. En tant que lecteur, tu n’es débité qu’à la sortie du livre, et l’auteur se voit grimper dans le classement alors que son manuscrit n’est pas encore disponible. Cela peut permettre de se faire d’ores et déjà une place, et de la maintenir par la suite.


Les promotions (Kindle Countdown Deal et promo livre gratuit)
Les promos peuvent également aider pour remonter dans un classement ! À condition qu’elles ne soient pas trop courtes ; mieux vaut privilégier des actions sur du long terme. Kindle nous propose de faire des promos d’au moins 5 jours, autant donc en profiter jusqu’au bout. Je n’ai toujours pas bien compris comment marche Kindle Countdown Deal, parce que je pense qu’il ne s’applique pas très bien sur le marché francophone. Une seule solution pour avoir son livre à 0,99€, le faire manuellement ! J’ai passé mes deux livres en promo à tour de rôle. Pour Let It Snow, ça n’a pas marché du tout, mais pour SPST, on démarre plutôt bien et cela m’a fait remonter dans le classement (j’étais descendue à la 50e place).


Je crois que j’ai à peu près fait le tour… J’ai essayé d’être la plus claire possible, mais n’hésite pas à me dire s’il y a des zones d’ombres, des questions auxquelles je n’ai pas répondu, etc…

Et si tu as des idées pour tes prochains articles, n’hésite pas à m’envoyer un petit message sur instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.